L'essentiel du tese

Le Titre emploi service entreprise (Tese) est un dispositif gratuit du réseau des Urssaf destiné à simplifier les formalités sociales liées à l'emploi de salariés et à faire gagner du temps aux employeurs dans la gestion administrative de leur personnel.

L'adhésion et les déclarations s'effectuent obligatoirement en ligne à partir de la rubrique "Espace employeur".

La gestion du Titre emploi service entreprise est confiée à deux centres nationaux spécialisés par secteur d'activité :

  • centre national de Bordeaux ;
  • centre national de Paris.

Le Tese est un dispositif facultatif qui s'adresse aux entreprises de France métropolitaine relevant du régime général et aux entreprises de Guadeloupe, Martinique, Guyane, La Réunion et Saint-Martin relevant du régime général ou agricole.

Le Tese permet aux entreprises de gérer l'ensemble de leurs salariés, quel que soit leur contrat de travail (CDI, CDD, contrat d'apprentissage...).

L’employeur qui souhaite adhérer au Tese, doit utiliser exclusivement ce dispositif pour l’ensemble de ses salariés.

Sont exclues de ce dispositif, les entreprises relevant du régime agricole en Métropole (admis en Outre-mer) ou de régimes spéciaux (EDF, GDF, les mines...), ainsi que les entreprises de travail temporaire, les groupements d'employeurs, les comités d'entreprise et pour l'Outre-mer les entreprises relevant des secteurs de la pêche et de l'acquaculture.

Le Titre emploi service entreprise peut être utilisé pour un salarié déjà présent dans l'entreprise, quel que soit son contrat (CDI, CDD) ou pour toute nouvelle embauche.

Le Titre emploi service entreprise est simple à utiliser :

  • un seul formulaire en ligne pour accomplir les formalités liées à l'embauche : déclaration préalable à l'embauche (DPAE) et contrat de travail ;
  • une seule déclaration en ligne :
    • pour les organismes de protection sociale gérant des régimes collectifs et obligatoires: Urssaf, assurance chômage, caisses de retraite complémentaire et supplémentaire, organisme de prévoyance, caisse de congés payés pour le secteur du bâtiment et des travaux publics (BTP) ou caisse interprofessionnelle de congés-payés, notamment pour les secteurs transport, manutention, nettoyage industrie ;
    • pour gérer le prélèvement à la source de l'impôt sur le revenu ;
  • un seul règlement pour les cotisations de protection sociale obligatoire dues et pour l'impôt sur le revenu prélevé à la source si vos salariés sont imposables.

À partir de la déclaration de l'employeur, le centre national Titre emploi service entreprise :

  • établit les formalités et déclarations auxquelles la Déclaration sociale nominative (DSN) se substitue. Dans ce cadre, de nouvelles formalités seront gérées ultérieurement : attestation employeur Pôle emploi, déclaration arrêt de travail pour maladie... ;
  • gére le prélèvement à la source de l’impôt sur le revenu à compter de la mise en place de la réforme ;
  • calcule les cotisations et contributions dues et met à disposition un décompte de cotisations sociales* dans l’Espace employeur/rubrique Éditions. A compter de la période d'emploi de janvier 2019, il calcule également le montant de l'impôt sur le revenu qui est prélevé à la source pour les salariés concernés en appliquant le taux transmis par l'administration fiscale.

* Le centre Tese mentionne également sur le décompte de cotisations, le montant des cotisations dues à des organismes tiers dans le cas de cotisations facultatives non recouvrées dans le dispositif (retraite facultative, prévoyance facultative...).


Le centre national Titre emploi service entreprise établit ou met à disposition dans l’Espace Employeur :

  • le bulletin de paie ;
  • les décomptes de cotisations ;
  • les états récapitulatifs mensuels et annuels pour faciliter le passage des écritures comptables ;
  • l'attestation fiscale pour les salariés...

Certaines situations particulières ne peuvent pas être gérées dans le Tese.
Sont concernés :

  • les salariés dont les cotisations sont calculées sur des taux réduits (artistes, intermittents du spectacle, journalistes, certains médecins...), les intermittents du spectacle dépendant du Guso, les VRP multicartes, les vendeurs à domicile, les travailleurs à domicile,
  • les stagiaires dont la gratification est supérieure à la franchise de cotisations sociales soit une gratification de stage dont le taux horaire se situe au-delà de 15% du plafond horaire de la sécurité sociale par heure de stage. A titre indicatif, ce seuil de franchise de cotisations sociales est égale à 3.75 € par heure de stage au titre de l'année 2019.
  • les exonérations liées à l'aide à domicile, au service civique, aux jeunes entreprises innovantes (JEI), au contrat d’appui au projet d’entreprise (Cape), aux bassins d’emploi et de redynamisation (BER),
  • les chèques vacances attribués par les entreprises. En revanche, les bons d’achat, les titres restaurant ou les titres Cesu pré-financés attribués dans la limite du plafond des exonérations peuvent être gérés par le dispositif.

Si vous êtes mandataire social assimilé salarié au sens du code de la Sécurité sociale (gérant minoritaire ou égalitaire de SARL ou de SELARL, président ou directeur général d’une société anonyme - SA ou d’une société d'exercice libéral à forme anonyme, président ou dirigeant d’une société par actions simplifiées - SAS, dirigeant de Scop ou Scic...) et percevez en complément du mandat social des rémunérations dans le cadre d'un contrat technique vous liant avec votre entreprise, nous vous conseillons de vous rapprocher de Pôle Emploi, afin de connaître votre situation au regard de l'assurance chômage. Dans l'hypothèse où ce régime vous est applicable au titre de vos rémunérations techniques, nous vous informons ne pas être en mesure de gérer cette particularité.

Les taxes et cotisations recouvrées directement par d’autres organismes.
Sont concernés la taxe d’apprentissage, la contribution à la formation professionnelle, la taxe sur les salaires, le financement du service de santé au travail, le financement du paritarisme, les cotisations relatives aux régimes de prévoyance complémentaire et de retraite supplémentaire non imposés par la loi ou la convention collective nationale.

Les secteurs d'activité gérés dans le cadre du Titre emploi service entreprise sont répartis entre 2 centres nationaux.

Centre national de Bordeaux :

  • immobilier (agences immobilières, syndics de copropriété...) ;
  • bâtiment, travaux publics ;
  • commerce et réparation automobile (garage, station service, concessionnaire...) ;
  • commerce de détail et de gros non alimentaire ;
  • industrie du textile et de l'habillement ;
  • hôtels, cafés, restaurants (y compris hôtellerie de plein air, restauration collective, restauration rapide et livrée...) ;
  • boulangerie, pâtisserie (y compris biscuiterie, chocolaterie...) ;
  • activités de loisirs (activités récréatives ou culturelles, bal, discothèque, bowling, radio, télévision, cinéma...) ;
  • imprimerie, édition ;
  • éducation, formation ;
  • industrie alimentaire (production, fabrication, transformation...) ;
  • industrie manufacturière (métallurgie, chimie, bois, plasturgie...) ;
  • récupération et traitement des déchets ;
  • gestion de l'eau (captage et distribution).

Centre national Tese de Bordeaux
TSA 10101
33902 BORDEAUX CEDEX 9
Tél. : 0810 123 873 (Service 0,05 €/min + prix d'appel), puis taper choix 2

Centre national de Paris :

  • commerce de détail et de gros alimentaire ;
  • métiers de bouche (boucherie, charcuterie...) ;
  • services à la personne (coiffure, esthétique, blanchisserie...) ;
  • santé et action sociale (professions de santé, structure d'accueil, vétérinaire...) ;
  • transport (transport routier, transport de voyageurs, agence de voyage...) ;
  • entreprises de services (activités financières, juridiques, informatiques, conseil, sécurité, nettoyage, assurance, publicité, centres d'appels, architecture...)
  • recherche et développement,
  • agriculture uniquement pour l'Outre-mer.

Centre national Tese de Paris
TSA 90029
93517 MONTREUIL CEDEX
Tél. : 0810 123 873 (Service 0,05 €/min + prix d'appel), puis taper choix 3

Avant de compléter votre adhésion, munissez-vous de votre numéro Siret et connectez-vous à la rubrique "Adhérer".
Vous commencez par créer votre mot de passe puis vous complétez l'adhésion. Pour vous accompagner, consultez le "guide Adhésion".

Dès la validation de votre adhésion, vous devez confirmer votre adresse mail. À la réception de votre adhésion, le centre national Titre emploi service entreprise (Tese) enregistre votre demande. Vous êtes prévenu par mail de la mise à disposition de votre accusé de réception d'adhésion dans votre "Espace employeur". Par la suite, à l'aide de votre Siret et de votre mot de passe, vous accédez à votre espace sécurisé pour effectuer les déclarations relatives à vos salariés.

Parallèlement à votre demande d’adhésion, vous devez contacter les différents organismes sociaux dont vous dépendez (en fonction de la convention collective nationale applicable à votre entreprise) pour remplir un dossier d’immatriculation.

En effet, afin de garantir les droits à prestations de vos salariés, cette démarche, sans frais d’inscription, ni surcoût de cotisations, est indispensable à la bonne gestion de votre dossier.

Si vous ne connaissez pas votre organisme de retraite complémentaire, consultez ce site.

Le contrat vous permet d'accomplir en une seule fois les formalités liées à l'embauche : il sert de contrat de travail et de déclaration préalable à l'embauche (DPAE).

Il doit être saisi sur www.letese.urssaf.fr pour chaque salarié et transmis avant l'embauche. En cas d'embauches successives d'un même salarié, un nouveau contrat doit être établi.

Si vous utilisez le Titre emploi service entreprise pour un salarié déjà présent dans l'entreprise, vous devez également saisir ce contrat en indiquant la date de début de contrat dans votre entreprise..

Important
Vous pouvez imprimer immédiatement le certificat d'enregistrement, le cosigner avec votre salarié et lui en remettre un double.

Ce volet vous permet de déclarer les éléments nécessaires au calcul des cotisations (éléments de rémunération, nombre d'heures, période d'emploi...). Il doit être saisi dans la rubrique "Volets sociaux" de votre "Espace employeur" au plus tard le 5 du mois suivant la période d'emploi.

Si le volet social n’est pas saisi dans les délais, cela peut avoir un impact sur le calcul des cotisations et contributions sociales ainsi que sur le taux relatif à l’impôt sur le revenu dans le cadre du prélèvement à la source.

Le centre national Titre emploi service entreprise calcule à votre place les cotisations dues et le montant du prélèvement de l'impôt sur le revenu qui doit être prélevé à la source si votre salarié est imposable.

Vous êtes prévenu par mail de la mise à disposition dans votre Espace employeur / rubrique Editions :

  • des bulletins de paie ;
  • du décompte de cotisations une fois par mois et d'un état récapitulatif mensuel.

Les éléments saisis dans le volet social pour le calcul des cotisations et de l'impôt sur le revenu si votre salarié est imposable vous permettent d'imprimer dès le lendemain le bulletin de paie.

Le centre national Titre emploi service entreprise met à votre disposition le ou les bulletins de paie dans votre Espace employeur.
Vous êtes prévenu de leur mise en ligne par mail.
Vous devez en imprimer un exemplaire pour le remettre à votre salarié.

Les cotisations et contributions sociales destinées à financer des régimes collectifs à adhésion obligatoire sont recouvrées par les Urssaf et les CGSS.
Chaque mois le centre national Titre emploi service entreprise met à votre disposition dans votre Espace employeur un décompte faisant apparaître les montants des cotisations et contributions dues, ainsi que de l'impôt sur le revenu prélevé à la source si vos salariés sont concernés.

Ce décompte est mis en ligne le sixième jour du mois suivant celui de la période d’emploi si vous avez saisi le volet social au plus tard le 5 du mois suivant le mois de la période d’emploi. Vous êtes prévenu de cette mise en ligne par mail.

Par exemple,

  • Période d’emploi du 1er au 31 juillet
  • Saisie du volet social au plus tard le 5 août
  • Mise à disposition du décompte de cotisations le 6 août
  • Paiement le 15 septembre

Vous payez le montant dû à l’Urssaf ou à la CGSS par prélèvement automatique*, intervenant sur votre compte le 15 du mois suivant l'envoi du décompte de cotisations.

Deux modalités de paiement vous sont proposées :

  • la plus simple, par prélèvement automatique*, intervenant sur votre compte le 15 du mois suivant l'envoi du décompte de cotisations ;
  • par chèque, à adresser à votre Urssaf avant le 15 du mois suivant l'envoi du décompte de cotisations.

Vous devez acquitter directement auprès de chaque organisme concerné les contributions destinées au financement de la formation professionnelle, au service de santé au travail ainsi qu'aux régimes facultatifs ou individuels de protection sociale, la taxe d'apprentissage et le cas échéant, la participation au fonds de développement pour l'insertion professionnelle des handicapés.

Concernant les cotisations dues aux organismes de retraite ou de prévoyance facultative, le montant global vous est précisé sur le décompte de cotisations et le détail est indiqué sur l'état récapitulatif mensuel qui vous est adressé en même temps que ce décompte de cotisations.

* A compter du 1er janvier 2020, la Loi de financement de la Sécurité sociale 2020 (LFSS) prévoit un mode de paiement exclusif par voie dématérialisée pour l’ensemble des employeurs, quel que soit le montant de cotisations à payer.

Pour répondre à cette évolution règlementaire, nous vous invitons à enregistrer vos coordonnées bancaires via votre "Espace employeur / rubrique « Adhésion » puis « Coordonnées bancaires ».

En début d’année, votre centre met à votre disposition dans votre Espace employeur trois documents :

  • un mentionnant le montant de la masse salariale annuelle brute ;
  • un précisant les éléments de rémunération versée au cours de l'année, ainsi que le détail des cotisations, classées par nature, afin de faciliter le passage de vos écritures comptables ;
  • une attestation fiscale pour chacun de vos salariés.

Vous êtes prévenu de leur mise en ligne par mail.